chatterie korat
chatterie korat

Hello
Korat
Hello
Korat
Hello

Korat
Hello
Korat
Hello

Korat

Hello
Korat
chaton de race korat
korat chatterie
korat chatterie
korat chatterie
Hello Korat
Chatterie
Élevage
Hello Korat

Le Korat, les maladies, la génétique.

Les maladies infectieuses.

Le typhus ou panleucopénie féline est un parvovirus résistant qui peut survivre des mois dans l'environnement. Les adultes ont souvent suffisamment d’anticorps pour être protégées contre la maladie, ce n’est pas le cas des chatons. Pour le virus de l’immunodéficience féline (FIV) et le rétrovirus de la leucose féline (FeLV), il est recommandé de réaliser systématiquement un dépistage chez les adultes avant l’accouplement.
Le coryza : herpèsvirus félin, calicivirus félin ou chlamydophylose féline. Maladie de l'appareil respiratoire supérieure, les chats atteints peuvent être anorexiques, déshydratées et avoir de la fièvre.

La PIF (maladie associée au coronavirus félin Fecv dans sa forme bénigne) ou péritonite infectieuse féline est une maladie virale mortelle chez le chat. Très contagieuse, le chat peut héberger le virus plusieurs années avant de déclarer les symptômes. C’est généralement à l’occasion d’un stress que la maladie va de déclarer, (Le Fecv "mute" en Fipv (PIF)) conduisant inéxorablement vers la mort. Les recherches du Dr Niels C. Pedersen professeur à l'école vétérinaire UC Davis montrent que de nombreux chats développent une résistance naturelleUn test génétique est d'ors et déjà commercialisé pour la résistance à la PIF. Mais son intérêt fait débat car il ne porte que sur une mutation et l'on sait que les causes sont multifactorielles. au virus de la PIF, cette résistance augmente avec l'âge et ne peut pas uniquement être expliquée par de simples facteurs génétiques. En fait, cette résistance implique plusieurs gènes, et résulte de leurs multiples combinaisons, chacune d'elles peut être utilisée pour un chat donné à un instant donné pour combattre l'infection. Ses recherches montrent aussi que cette immunité n'est pas permanente et certains chats, autrefois résistants, peuvent ensuite se montrer fragiles face à la maladie. La consanguinité est l'une des causes génétiques majeures de la diminution de la résistance à la PIF.

Maladies et tares génétiques

Les queues coudées, nouées sont des tares congénitales qui affectent la morphologie (éliminatoire en exposition). Quand elles ne sont ni accidentelles (traumatisme) ni liées à l'exposition de substances tératogènes pendant la gestation, les causes sont génétiques avec un mode de transmission à pénétrance incomplète et expressivité variable, (mutation brachyouriemutation brachyurieMutants hétérozygote pour la mutation spontannée brachyourie, mutation à pénétration incomplète et expressivité variable. La variabilité est telle que la mutation ne s'exprime pas chez certains individus c'est une pénétrance incomplète. La pénétrance est le pourcentage d'individus qui manifestent la mutation. semi-dominante découverte en 1927 chez la souris). Quand ces malformations apparaissent de manière répétée dans des portées issues d’une même mère, d’un même mâle ou d’un même croisement, l’éleveur doit alors revoir son programme de sélection.

Les gangliosidoses Gm1, Gm2-K sont des maladies neurologiques dégénératives évolutives rares se déclarant dans les premiers mois de la vie du chaton. Des cas ont été observé à la fin du 20ème siècle. Des tests ADN, disponibles depuis 1998 ont permis d'écarter de la reproduction les sujets porteurs dans les lignées concernées; aucun cas n'a été observé dans les élevage occidentaux depuis, il convient d'être vigilant lors de l'importation de nouveaux reproducteurs particulièrement en provenance de Thaîlande. Les symptômes associent des tremblement de tête, un mouvement limité de l’arrière-main et une paralysie dans sa phase finale. Le mode de transmission est autosomique récessif. Les gènes concernés son GLB1 (pour Gm1) mutation c.1448G>C et HEXB pour (Gm2-Korat) mutation c.39delC.